Eglise Saint Germain



Eglise Saint Germain
Depuis Décembre 2010, des chutes de plâtre venant du plafond ont été à l’origine d’une fermeture du bâtiment par arrêté du Maire. Des travaux importants sont à envisager pour le rendre à nouveau accessible au public.

Seule la Commune ne peut assumer le financement des travaux .
Avec l’aide de l’Etat, du Département, de la Fondation du Patrimoine, et la vôtre par le biais d’une souscription, les travaux pourront commencer.

L’objet du lancement de la souscription concerne une enveloppe de 59 390.00 € nécessaire à la réfection de la couverture du clocher, la mise en place d’une girouette et d’un paratonnerre, la restauration de la croix sur le clocher.

Chacun d’entre vous peut apporter sa participation, et devenir acteur de la restauration de l’Eglise de Chiroubles, en bénéficiant d’une réduction d’impôt.

Nous remercions la Fondation du Patrimoine Rhône Alpes pour son soutien, et tous les futurs donateurs pour leur générosité.
Pour tout renseignement, secretariat@chiroubles.fr

L’église actuelle date de l’année 1838. L’ancienne église paroissiale avait été construite au XIII° siècle par un riche habitant, du village, Antoine BLONDEL, à une époque où la peste décimait la population du Beaujolais. Six siècles après sa construction, cette église était devenue trop petite ou en mauvais état ; En 1837 la démolition eut lieu, initialement le clocher de l’ancienne église devait subsister, et le nouveau bâtiment s’y accoler. Toutefois l’effet de dissymétrie que cela aurait entrainé amena rapidement la municipalité à décider de la démolition et de la reconstruction du clocher axé sur le reste de l’édifice et devant la porte principale. Ce qui fut fait suivant les plans de l’architecte Monsieur DURET, qui dessina le clocher et son dôme tels que l’on peut les voir aujourd’hui.
L’église fut achevée en 1838 et coûta finalement 26 400 francs de l’époque. Plus de la moitié de cette somme fut financée par une souscription auprès des habitants de la commune ( Chiroubles comptait alors plus de 700 habitants), complété par les fonds de la fabrique, des subventions du roi louis Philippe, et un emprunt contracté par la commune.
L’ensemble de l’édifice mesure 13.75 mètres de largeur et sa longueur est exactement du double soit 27.50 mètres. L’église se compose de trois nefs séparées par des colonnes à chapiteaux. Deux de ces colonnes sont monolithiques, et l’on prétend que le transport de ces dernières aurait nécessité 40 bœufs.
On retrouve la trace de travaux de restauration de la façade principale, et de réfection de voûtes et parties d’enduits de murs intérieurs et badigeon vers 1892. Le président du conseil de Fabrique était alors Monsieur MATRAY.
En 1946, la toiture du clocher a été refaite par deux artisans associés sur ces travaux, Messieurs Juillard, charpentier à Chiroubles et Vouillon, charpentier à Lancié.
Dans les années 1980 et 1990, différents travaux ont été réalisés, concernant l’éclairage et le chauffage du bâtiment, puis la réfection de la toiture et des façades extérieures.